Où skier quand on vit aux Pays-Bas ?

    La station allemande de WinterbergLa station allemande de Winterberg

La montagne ça vous gagne ? Oui, mais vous habitez aux Pays-Bas dont la plus haute colline culmine à 322 mètres d’altitude. Alors, pour ceux qui voudraient explorer les cimes (plus ou moins) enneigées à seulement quelques heures de chez eux, nous avons concocté un petit guide. Bien moins loin et beaucoup moins cher que dans les Alpes.

Belgique: les Ardennes

Pour les plus pressés, filez dans les Ardennes à la Baraque de Fraiture (ça ne s’invente pas!), située à environ 260 km d’Utrecht et à une heure de Maastricht. C’est la station de ski la plus basse de la région, à une altitude de 650 mètres. Idéale pour un ski occasionnel, avec des pistes bleues et une rouge. Une seule incertitude : la neige… Une journée de ski pour une famille coute environ 100 euros pour deux adultes et deux enfants, y compris la location des skis.

Allemagne: Le Sauerland

C’est la destination la plus populaire chez les Néerlandais. A 300 kilomètres d’Utrecht soit trois ou quatre heures de route. Légèrement plus élevés que dans les Ardennes, les sommets culminent à au moins… 890 mètres. Ces dernières années, les stations ont investi massivement dans la fabrication de neige et les écoles de ski.

La plus grande station est Winterberg. Elle offre 28 kilomètres de pistes, dont 2 km de noires ainsi que des parcs pour les snowboarders. Un pass journée : 32 euros (22 euros pour les enfants). Willingen, 18 kilomètres de pistes est légèrement plus petit et donc un peu moins cher : 27 euros (17 euros par enfant). Altastenberg : 23 euros (15 euros pour les enfants).

Allemagne: Le Harz

Moins connue, mais pas moins adaptée, la région du Harz est située au nord de l’Allemagne. A environ 350 kilomètres de la frontière, elle est légèrement plus élevée que celle du Sauerland, avec des pics allant jusqu’à 970 mètres, généralement plus enneigés (car plus loin de la mer).

Les stations de ski les plus connues sont Braunlage, Wurmberg, Bocksberg et St Andreasberg. Quelques pistes noires vont attirer les skieurs plus expérimentés. Les coûts des forfaits sont comparables à ceux du Sauerland.

Allemagne du Sud

Pour ceux qui veulent plus de sensations, tracez jusqu’en Bavière (environ 900 kilomètres d’Utrecht) qui propose plusieurs pistes à près de 2000 mètres d’altitude.

La plus célèbre est Garmisch Partenkirchen, connue pour avoir accueilli les Jeux Olympiques en 1936. La station de Zugspitze est située à près de 3000 mètres. Pass journée : environ 45 euros.

La Forêt Noire et la vallée du Kleinwalsertal autrichienne sont accessibles en un jour, mais la distance est trop longue pour un week-end.

France : Vosges et Jura

Deux fois plus loin que le Sauerland – soit à environ 600 kilomètres – on a les Vosges et ses pistes qui se situent autour de 1300 mètres. Il y a souvent plus de neige que dans la région du Sauerland, et les pistes sont bien équipées en canons à neige. A Gérardmer, vous trouverez 41 kilomètres de descente dont trois kilomètres de noires. Autre station où s’aventurent également beaucoup de plaques NL : La Bresse. Le coût d’un pass est semblable à celui du Sauerland : 29,30 euros par jour pour les adultes et 24,40 euros pour les enfants.

Un peu plus loin – à environ 800 kilomètres – vous pouvez skier dans les montagnes du Jura, où à près de 1700 mètres se trouvent les Rousses et Monts Jura (forfait journée : 26 euros (22 euros par enfant).

On serait vous

Les premières descentes ne sont finalement pas si loin,  vous trouverez les installations les plus complètes dans les montagnes du Sauerland. Mais si cela est trop compliqué, vous pouvez bien sûr tenter votre chance sur une piste de ski indoor  (on vous prépare aussi un petit topo sur le sujet). Vous resterez encore plus près de chez vous.

Et surtout n'hésitez pas à lire nos brèves !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *