La Haye réagit à l’élection américaine

proxy-2

L’arrivée de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis provoque une onde de choc générale dans la classe politique. Après une campagne atypique et très injurieuse, c’est une grande inquiétude au sujet de la relation entre les Etats-Unis et l’Europe qui envahit le terrain des discussions ce matin. La Haye se réveille avec la gueule de bois, elle vit un « cauchemar » titre RTL.

« Les déclarations de Trump ont causé l’inquiétude et l’incertitude », explique Michiel Servaes du Parti travailliste qui attend que le milliardaire s’exprime clairement sur ses futures relations avec la Russie et l’OTAN. Selon Raymond Knops (CDA), il n’y a jamais eu tant d’inconnus après l’élection d’un président américain. « Son élection aura des répercussions sur le commerce mondial, le changement climatique et la sécurité internationales ». (De Telegraaf)

C’est l’incertitude sur les politiques que mettront en œuvre aux États-Unis qui suscite l’anxiété parmi de nombreux députés. Le seul à se féliciter est le leader du PVV Geert Wilders qui a très rapidement twitté son soutien au désormais 45ème Président des Etats-Unis.

Le ministre des Affaires étrangères, Bert Koenders s’est montré assez prudent en laissant le message suivant : « Nous allons le juger par ses actions » (FT).

Et surtout n'hésitez pas à lire nos brèves !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *